Wednesday, 13 November, 2019

Les allergies aux chiens et aux chats


Un foyer sur deux possède un animal de compagnie. La plupart d’entre eux sont des animaux à poils. Cet automne, les allergies aux poils vont s’accentuer puisque c’est la saison où les chiens et les chats font leur robe d’hiver.

En effet, ils ont tendance à perdre beaucoup de poils partout dans la maison, et cela pendant plusieurs semaines.

Quels sont les symptômes d’une allergie aux poils ?

Beaucoup pensent que la réaction allergique est due à cause du contact avec le chien ou le chat. Pourtant, nul besoin d’être en contact avec eux pour attraper cette maladie chronique. En fait, l’allergie n’est pas due au poil d’animal, mais plutôt à cause de sa salive, plus précisément ses glandes anales et sébacées.

Chaque corps peut réagir différemment à une réaction allergique. Elle peut se manifester par une démangeaison accentuée, appelée aussi eczéma. Il est important de repérer le lieu où votre allergie se manifeste le plus, dans votre chambre, le salon ou à l’extérieur. Certaines personnes peuvent avoir le nez qui coule, les yeux qui piquent et éternuent très souvent. Dans un cas plus grave, une personne commence une allergie quand il a du mal à respirer, notamment avec des sifflements dans les poumons, comme si elle était asthmatique.

Vous devez en premier lieu protéger vos enfants pendant la saison automnale, car ils sont plus sensibles que d’autres pour développer un asthme. Sachez également que même votre chien peut devenir allergique des poils de votre propre chat. Dans ce cas-là, envisagez de les séparer pendant un petit moment.

Que faut-il faire pour limiter l’allergie ?

Plusieurs solutions vous seront proposées pour que la réaction allergique ne fasse pas effet trop longtemps. Vous devez tout d’abord limiter l’accès de vos animaux de compagnie dans vos chambres à coucher, surtout celles des enfants. Laissez vos animaux dehors à l’air libre. Évitez également de les tenir dans vos bras. Vous devez interdire à vos enfants de jouer avec eux durant la saison automnale. Ceci pour éviter que les poils restent sur les vêtements et se propagent partout dans votre maison.

Débarrassez-vous des moquettes et des tapis trop épais. Si vous y tenez vraiment, procurez-vous dans ce cas d’un puissant aspirateur, doté d’un filtre spécial allergène. Ne négligez pas pour autant votre animal, il est nécessaire de le brosser et de laver souvent, pour que la perte de poils puisse se limiter davantage. D’autres traitements médicamenteux existent également pour vous éviter une réaction allergique. Prenez rendez-vous avec votre vétérinaire pour qu’il puisse prescrire à votre chien du collyre. C’est ce genre de médicament qu’ils utilisent en général.

À part le traitement local, des gouttes nasales peuvent également aider votre animal à passer la saison. L’allergie peut aussi être traitée par des antihistaminiques. Sachez également que d’autres races de chiens peuvent produire moins d’allergènes comme les Caniches, le Labrador et les Chihuahuas. Dans un cas plus grave de l’allergie, le véto peut proposer une désensibilisation sublinguale ou injectable.

 

0 comments on “Les allergies aux chiens et aux chats

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *