Coolsculpting : Avantages et inconvénients

Le coolscuplting ou cryolipolyse est une technique d’amincissement par le froid qui rencontre un franc succès. Proposée par les centres médicaux esthétiques et les instituts de beauté, cette approche est peut-être en passe de remplacer les opérations de chirurgie esthétique comme la liposuccion par exemple. Cette méthode d’amincissement par le froid présente des avantages, mais aussi quelques inconvénients, coup d’œil sur cette technique rafraîchissante !

Le coolsculpting, c’est quoi ? 

Le coolsculpting aussi appelé cryolipolyse a pour objectif de réduire les amas graisseux par l’apposition d’un froid intense sur la zone à traiter. Il ne s’agit donc pas d’un caisson de cryothérapie qui englobera tout le corps, mais d’une application ciblée sur une zone définie. Un appareil sera apposé sur la zone choisie pour procéder à une aspiration et à une mise en contact avec une température négative. En mettant la zone au contact du froid, le coolsculpting va ainsi permettre de « tuer » les cellules graisseuses et c’est ensuite l’organisme qui les éliminera naturellement. La cryolipolyse permet donc de lutter contre les amas graisseux grâce à une approche simple et non invasive.

Cryolipolyse, avantages et inconvénients

Le coolsculpting offre de nombreux avantages. Tout d’abord, cette méthode va permettre de réduire entre un quart et un tiers de l’amas graisseux ciblé sans pour autant avoir recours à une intervention chirurgicale qui sera beaucoup plus lourde et traumatisante pour le corps. D’ailleurs, le coût sera bien moindre par rapport à une opération de chirurgie esthétique. Qui plus est, une seule séance de coolsculpting sera nécessaire pour obtenir des résultats (il se peut qu’une seconde soit conseillée en fonction des résultats obtenus). Il ne s’agit donc pas d’un processus de long terme nécessitant que l’on s’y engage sur plusieurs mois. Par ailleurs, la séance n’est pas traumatisante pour l’organisme et permettra de reprendre le cours de ses activités immédiatement après le soin. Le nombre de zones que l’on pourra traiter est également important puisque le coolsculpting permettra de travailler sur les flancs, le ventre, les cuisses, les poignées d’amour, les bourrelets sous les seins, la face interne des cuisses, la face interne des bras, la culotte de cheval et le double-menton.

Côté inconvénients, ils sont minimes par comparaison aux avantages. Le coolsculpting est une méthode qui nécessitera un peu de patience puisqu’il faudra attendre jusqu’à 3 mois pour constater les résultats définitifs. Il est possible que dans les jours qui suivent la séance, de petits effets secondaires soient constatés tels que des gonflements, des crampes ou encore des picotements. Enfin, tout comme la liposuccion d’ailleurs, la cryolipolyse n’est pas une baguette magique et si un soin particulier à son alimentation et à la pratique d’un exercice physique n’est pas mis en place, les amas graisseux referont leur apparition tôt ou tard (trouvez des conseils dans cet article). Cette pratique sera donc parfaite pour les personnes ayant une hygiène de vie saine et souhaitant déloger les amas graisseux persistants sans pour autant passer par la case chirurgie et sans traumatiser leur corps.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *