Monday, 21 October, 2019

La gym prénatale et ses bienfaits pour la future maman


Faire de la gymnastique pendant la grossesse n’est pas du tout interdit. Seulement, il y a des règles à respecter, tout comme il y a des mouvements à éviter. Il s’agit, par exemple, de séances trop longues ou trop rapprochées. La gym prénatale est un exercice destiné à améliorer l’état de santé de la future mère. Elle vise également à prévenir toute possibilité de complications lors de l’accouchement.

Les bienfaits de la gym prénatale

La gym prénatale à destination des jeunes mamans est un exercice modéré pratiqué par les femmes enceintes. Le but est de se préparer pour l’accouchement. Elle est pratiquée à partir du quatrième mois pour se poursuivre jusqu’au neuvième mois de grossesse. La gym peut se faire toute seule ou en groupe. Dans un premier temps, la future mère pratique la gym durant 5 à 10 minutes. Et cela, pour une durée de deux à trois fois par semaine. Elle doit espacer de quelques jours les pratiques pour que son corps puisse se reposer. En outre, un exercice de respiration est normalement fait pendant chaque séance. Ainsi, les futures mères savent comment respirer et expirer correctement. C’est très utile au moment de l’accouchement.

La gym prénatale est une activité fortement recommandée pour les femmes enceintes. Évidemment, il y a quelques adaptations pour éviter un risque de chute. Cela étant, elle apporte de nombreux bénéfices aux pratiquantes à savoir :

  • lutter contre les douleurs perçues au niveau de la zone lombaire ou sur les articulations ;
  • stimuler la circulation sanguine ;
  • faciliter le transit lors de l’accouchement ;
  • conserver une activité physique afin d’éviter l’accumulation de kilos superflus et garder une bonne condition physique ;
  • conserver une bonne tonicité musculaire tout au long de la grossesse;
  • se détendre et bien dormir.

La gym prénatale est aussi une pratique qui permet d’éviter les sources d’angoisse durant la grossesse. Elle est un moyen de se procurer un bien-être physique. Elle pourra fournir l’apaisement et la sérénité pour se sentir plus à l’aise dans son corps.

La gym prénatale et les précautions à prendre

Pendant la grossesse, il faut surtout éviter certains exercices classiques de gymnastiques destinés à faire travailler les abdominaux. Ils ne sont pas du tout idéaux pour le périnée. Il est également conseillé de travailler au sol ou à quatre pattes.

Des précautions sont à prendre pour quelques cas. Ainsi, la gym prénatale peut être déconseillée en cas d’hypertension artérielle ou de diabète gestationnel. Elle n’est pas aussi indiquée pour une femme qui a eu précédemment une fausse couche. La gym prénatale est à éviter dans le cas d’un risque de naissance prématurée, d’un port de plus d’un bébé ou si le bébé est trop bas dans l’utérus. Outre ces différents interdits, il faut avant tout rester à l’écoute de son corps pour savoir s’il est possible de s’exercer à la gym prénatale. Ainsi, les signes d’essoufflement et de fatigue sont à prendre en compte afin d’éviter des accidents ou des problèmes de santé avant la naissance du bébé.

0 comments on “La gym prénatale et ses bienfaits pour la future maman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *