Stress : comment le reconnaître et à quel moment faut-il le traiter ?

Tout le monde se fait une idée de ce qu’est le stress. Une journée au planning chargé ou du retard dans l’exécution d’une tâche tendra le corps et l’esprit tant que cette période n’est pas passé. L’environnement nous met parfois à rude épreuve et il n’est pas toujours simple de gérer son stress.

Comme reconnaître lorsqu’il se manifeste et à partir de quel point est-il nécessaire de changer les choses pour réduire son impact ?

Qu’est-ce que le stress ?

Le stress nous vient de l’anglais. Il se déclenche suite à une stimulation de l’environnement. Celui-ci peut être physique (une chute, un choc, un changement de température), mental (une peur, de la colère) ou social (responsabilités, une forte sollicitation…).

C’est donc une réaction du corps et de l’esprit qui s’adapte pour faire face à une situation qui a un caractère spécifique. Il peut s’agir d’un événement important ou non, positif ou non, surprenant ou non (un examen ne l’est pas).

Afin de répondre à cette sollicitation, un ensemble de réactions vont être produite.

Comment reconnait-on le stress ?

Le stress, c’est quoi au fond ? Le stress nous vient de notre cerveau reptilien. Lorsque nous étions encore très sensibles à la nature et à l’état de nomade, une surprise ou une agression était souvent synonyme de mort ou de blessure grave. Pour se protéger, le corps fonctionne sur un mode « combat – fuite » :

Il concentre son énergie et ses capacités d’analyse sur un objectif. « Dois-je fuir ou puis-je attaquer ce danger ? ».

Le rythme cardiaque augmente pour être prêt à prendre la fuite, on reçoit une montée d’adrénaline et l’énergie est concentré dans les membres au détriment du ventre qui habituellement est énergivore (la fameuse boule dans le ventre face au stress).

En fonction du niveau de réaction, le stress sera plus ou moins éprouvant physiquement et mentalement.

A quel moment faut-il s’en inquiéter ?

Gardons à l’esprit que le stress est une réaction naturelle qui nous permet de réagir efficacement face au danger. Le problème c’est quand le stress se manifeste en permanence. Cela signifie que le cerveau est constamment dans une logique de combat – fuite et cherche des solutions de protection.

On est moins concentré sur l’instant présent et cela est néfaste pour l’organisme. C’est ce qu’on appelle les troubles anxieux.

Ces troubles ne sont pas seins et doivent être traités pour permettre de retrouver une meilleure qualité de vie.

Traiter les troubles anxieux

Lorsqu’on est victime d’une telle pathologie, une prise en charge est fortement recommandée. Celle-ci passera généralement par une consultation avec un psychologue.

Dans le cadre d’une psychothérapie, il conviendra de déterminer la cause de l’anxiété. Est-elle sociale par exemple ou trouve-elle d’autres sources ? Une fois celle-ci identifiée, il faudra utiliser des outils thérapeutiques pour la traiter.

En la prenant en charge efficacement, cette surexposition au stress se tarira et cela permettra de retrouver un rythme de vie beaucoup plus équilibré et sein.

Bien entendu, si votre stress n’est que passager, gardez à l’esprit que celui-ci est naturel.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *