Vaporisateur à herbe : A quoi cela sert ?

Indissociable de la phytothérapie et de la consommation de cannabis thérapeutique ou récréatif, le vaporisateur à herbe a beaucoup de succès. Enormément de gens en utilisent au quotidien, pas seulement pour l’herbe à proprement parler, mais aussi pour de nombreuses plantes aux vertus médicinales. Mais à quoi cet équipement sert réellement ? Ce guide répond à toutes vos questions.

Le vaporisateur à herbe extrait mieux les principes actifs végétaux

Le vaporisateur à herbe permet de mieux extraire les principes actifs des plantes vaporisées. La qualité de la vapeur obtenue n’est pas comparable avec la fumée obtenue par la consommation classique de l’herbe. Fumer de manière classique revient en effet à brûler la plante et à obtenir ainsi une fumée composée de composants dangereux voire cancérigènes. Ce n’est pas le cas si on utilise un vaporisateur à herbe.

Cette différence qualitative résulte de la température maximale de chauffe qui n’atteint pas la combustion avec un bon vaporisateur à herbe. Après avoir été vaporisés, les principes actifs se dégagent avec une pureté optimale. Si la combustion est atteinte, ils se dégradent et deviennent nocifs.
En tout cas, le fonctionnement d’un vaporisateur à herbe est relativement simple. Il suffit de lire la notice livrée avec l’appareil.

Tous les vaporisateurs à herbe ne se valent pas

Certes, utiliser un vaporisateur à herbe au lieu de fumer du cannabis de manière classique est plus recommandé. Toutefois, tous les vaporisateurs n’offrent pas le même résultat. Certains sont plus efficaces et produisent une meilleure vapeur que d’autres.

Il convient de bien comprendre le fonctionnement des différents types de vaporisateurs pour mieux choisir. Sachez alors qu’un vaporisateur à herbe avec chauffage par conduction thermique permet d’extraire les principes actifs des plantes en posant celles-ci directement sur la source de chaleur. La chauffe est rapide, ce qui est idéal pour les utilisateurs pressés. Ce type de vaporisateur coûte également moins cher. Cependant, l’extraction n’est pas homogène, ce qui altère quelque peu les saveurs de la vapeur obtenue. De plus, les risques de combustion sont élevés et vous pourrez lire ici que la fumée obtenue par combustion peut gravement nuire à la santé.

Avec un vaporisateur par convection, l’herbe (ou toute autre plante médicinale) n’est pas posée directement sur la source de chaleur. Elle est placée plus en hauteur, permettant à la vaporisation de se faire de manière homogène. L’air chaud est diffusé de manière régulière autour et à travers l’herbe. La qualité de la vapeur est meilleure et il n’y a pas de risque de combustion. Les vaporisateurs par convection sont toutefois plus chers.

Fumer ou vaporiser ?

Beaucoup de débutants se posent cette question. La réponse dépend en réalité des attentes de chacun. Beaucoup de fumeurs confirment par exemple que l’effet d’un produit fumé est plus rapide et plus intense, mais également plus court. Un produit vaporisé prend plus de temps pour faire effet, mais ça dure également plus longtemps. La sensation dépend des utilisateurs, mais cela reste agréable et beaucoup d’utilisateurs ayant tenté l’expérience ne jurent plus que par la vaporisation.
Si les effets soulèvent encore des débats, le côté néfaste de la fumée tend à faire pencher la balance en faveur de la vaporisation.

Le vaporisateur à herbe sert à mieux profiter des plantes dont les principes actifs peuvent apporter bien-être et santé à notre organisme. Vous l’aurez compris, ces appareils sont incontournables à la fois aux consommateurs de cannabis (thérapeutique ou récréatif) et aux adeptes de phytothérapie. A propos de phytothérapie, découvrez ici quelques conseils pratiques pour s’y mettre en toute sécurité.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *