Sunday, 15 September, 2019

Qu’est ce que la vulvodynie ?


Sentez-vous une gêne au niveau de votre vagin ? Il se peut que vous souffriez d’une vulvodynie ou d’une dépression du vagin. D’après la société de pathologie vulvaire, c’est une affection pouvant se traduire un inconfort vulvaire chronique, c’est-à-dire une brûlure que l’on ressent (parfois en permanence) et pourtant qui n’est pas causée par une lésion. C’est encore une pathologie que l’on ne connaît à peine, voire même pas du tout, mais elle se traduit par une souffrance pour celles qui n’ont aucun moyen pour apaiser leurs maux. Ces douleurs peuvent être bien plus qu’une simple gêne, et dans la plupart des cas ça a de mauvaises répercussions dans la vie sexuelle. En général c’est une douleur qui est semblable à une piqûre aiguë sur les organes génitaux.

Un véritable inconfort au niveau de la vulve

Utiliser un tampon pendant la période de règle, faire l’amour, ou même parfois s’asseoir peut très vite devenir des missions quasi impossibles pour les femmes atteintes de vulvodynie. Et cela, à cause des douleurs que ça occasionne. En effet,dès que la vulve entre en contact (même moindre) avec des sensations de picotements, les douleurs peuvent s’étendre jusqu’aux fesses voire même jusqu’à l’intérieur de ses cuisses.

La vulvodynie est quasiment présente dans le quotidien de femmes, et elle est peut entraîner une sorte de dépression, car ça plombe directement le moral, d’où son nom « dépression du vagin ». C’est une maladie qui peut être considérée comme étant invalidante pour celles qui en sont atteintes. Pour remédier à ce mal, certains médecins prescrivent carrément des antidépresseurs afin d’améliorer leur mental.

Néanmoins, jusqu’à aujourd’hui, les véritables causes de la vulvodynie n’ont pas encore été déterminées. Les spécialistes demeurent en effet, dans l’incapacité d’expliquer le pourquoi de ce mal. Pourtant, c’est un malaise qui touche en moyenne une femme sur quatre d’après les New York Post, et cela peu importe l’âge ou l’état de santé de la victime. Le porte-parole du Collège Royal des obstétriciens et gynécologue, Vanessa Mackay, associe le mal que ressentent ces femmes aux problèmes des nerfs innervant la vulve.

Les solutions contre la dépression du vagin

Dans la plupart de cas, étant dans l’incapacité de comprendre ce qui arrivent réellement aux femmes atteintes de vulvodynie, les médecins leur prescrivent des antiépileptiques étant donné que le paracétamol n’a aucun effet. Il est aussi possible de leur injecter des anesthésiques locaux. Dans la vie quotidienne, le fait d’avoir une hygiène de vie propre et adaptée peut aussi aider à surmonter les douleurs. En effet, une bonne hygiène de vie parfaitement adaptée peur réduire le stress.

Vous pouvez par exemple privilégier les sous-vêtements 100 % coton, et oubliez les fibres synthétiques, ou les petites culottes en dentelles, ce qui importe pour le moment c’est de soulager vos maux. Évitez également les lingettes intimes parfumées, le chlore qu’elles contiennent ne fera qu’envenimer les choses. Et enfin, le fait d’utiliser un pack de gel froid pour soulager les douleurs peut réduire les douleurs que vous ressentez sur votre vulve.

0 comments on “Qu’est ce que la vulvodynie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *