Yeux secs et fatigués: causes, symptômes et traitement

Le syndrome de l’œil sec, ou maladie de l’œil sec est une affection fréquente qui survient lorsque les yeux ne produisent pas suffisamment de larmes ou que les larmes s’évaporent trop rapidement. Cela entraîne le dessèchement des yeux et les rend rouges, gonflés et irrités. Le syndrome de la sécheresse oculaire est également connu sous le nom de kératoconjonctivite.

Les symptômes du syndrome de l’œil sec sont légers pour la plupart des gens, bien que les cas plus graves puissent être douloureux et entraîner des complications. Les symptômes affectent généralement les deux yeux et incluent souvent: une sensation de sécheresse, de rugosité ou de douleur qui s’aggravent tout au long de la journée.

Des yeux rouges et brûlants, des paupières qui se collent quand vous vous réveillez et une vision temporairement floue, qui s’améliore généralement lorsque vous clignez des yeux. Certaines personnes peuvent également avoir des épisodes de larmoiement, ce qui peut se produire si l’œil essaie de soulager l’irritation en produisant davantage de larmes.

Quand obtenir un avis médical ?

Consultez votre opticien si vous présentez des symptômes persistants, mais légers du syndrome de la sécheresse oculaire. Ils peuvent vous examiner pour vérifier si le problème est causé par une affection sous-jacente ou vous adresser à un spécialiste de la vue. Communiquez immédiatement avec votre optométriste ou votre médecin si vous présentez des symptômes graves.

Qu’est-ce qui cause le syndrome de l’œil sec?

  • Le syndrome de la sécheresse oculaire peut se produire lorsque le processus complexe de production de larmes est perturbé. Il y a de nombreuses raisons à cela, même si une seule cause identifiable est souvent introuvable. Les causes communes incluent:
  • Être dans un climat chaud ou venteux
  • Porté des lentilles de contact
  • Certaines conditions médicales sous-jacentes, telles que la blépharite (inflammation des paupières)
  • Les effets secondaires de certains médicaments y compris les antihistaminiques, les antidépresseurs, les bêta-bloquants et les diurétiques
  • Changements hormonaux chez les femmes, par exemple pendant la ménopause, la grossesse ou l’utilisation de la pilule contraceptive

Bien que la maladie puisse toucher des personnes de tout âge, vos chances de développer un syndrome de la sécheresse oculaire augmentent avec l’âge. On estime que jusqu’à 1 personne sur 3 de plus de 65 ans éprouve des problèmes de sécheresse oculaire. Le syndrome de la sécheresse oculaire est plus fréquent chez les femmes que chez les hommes.

Comment le syndrome de l’œil sec est traité ?

Le syndrome de la sécheresse oculaire n’est généralement pas une maladie grave. Les symptômes peuvent souvent être atténués en utilisant des mesures d’auto-assistance telles que:

  • Éviter les environnements chauds, enfumés ou poussiéreux
  • Porter des lunettes de soleil pour protéger vos yeux
  • Garder vos yeux et vos paupières propres.

Si vos symptômes persistent ou sont plus graves, un certain nombre d’autres traitements sont disponibles, notamment:

Gouttes pour les yeux, gels ou onguents pour lubrifier les yeux (disponibles chez le pharmacien sans ordonnance)

Médicaments pour réduire toute inflammation

Si nécessaire, une intervention chirurgicale pour empêcher les larmes de s’écouler facilement

Si le syndrome de la sécheresse oculaire est causé par une affection sous-jacente, le traitement de cette affection aide généralement à soulager les symptômes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *